Haut-Katanga : les pétroliers menacent de fermer les stations services

Une station-service à Kinshasa. Ph de tiers.

Les pétroliers de la Zone Sud accordent une semaine au gouvernement pour revoir la structure des prix. Réunis le mardi 13 juillet en assemblée extraordinaire à la FEC, la chambre des hydrocarbures a fait le point sur l’évolution des négociations avec l’exécutif.

Selon Patrick Muland, président provincial de la FEC/ Haut Katanga et président de la chambre de hydrocarbures, qui revient fraîchement des discussions au niveau de Kinshasa, il n’y a pas d’évolution dans le sens voulu.

” A Kinshasa, certes il y a évolution, mais malheureusement que c’est plus en promesses”, a dit Patrick Muland.

Les pétroliers veulent cette fois se faire entendre du gouvernement. Une semaine seulement lui est accordée faute de quoi, toutes les stations seront fermées.

” Si dans une semaine, le gouvernement ne prend pas en charge avec diligence cette question. Eh bien, là au-delà de nos forces, nous serons obligés de notifier à l’autorité provinciale un préavis de grève”, a dit le président de la Fédération des Entreprises du Congo, section Haut-Katanga.

Chris Lumbu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *