Haut-Katanga : les agents du gouvernement provincial impayés

Le Gouvernorat du Haut-Katanga à Lubumbashi. Image ENET/Chris L

L'inquiétude s'accroit à la fonction publique provinciale du Haut-Katanga. Les fonctionnaires, les personnel des cabinets du gouvernement provincial ont passé la fête de Noël sans recevoir les vivres de fêtes comme à l'accoutumée.

À cette inquiétude s'ajoute le retard dans le paiement des salaires du mois de décembre sans compter le 13ème mois, le mois de gratification qui devient de plus en plus hypothétique dans la province du Haut-Katanga.

Selon plusieurs agents au bâtiment de l'avenue Kasa-Vubu et bâtiment Granat, pareille situation n'est jamais arrivée depuis des lustres avant l'avènement de Jacques Kyabula Katwe à la tête de la Province.

"C'est quand même bizarre pour quelqu'un qui a été ministre des finances et de la fonction publique pendant plus de deux ans de nous faire ça " s'alarme un fonctionnaire qui a livré l'information

À trois jours de la fête du nouvel an, les fonctionnaires et agents du gouvernement provincial du Haut-Katanga sont animés par un sentiment d'angoisse en attendant le dénouement de la situation par le service des finances.

Des plaintes se multiplient sur la gestion des finances publiques au niveau de la province. Les cabinets ministériels sont privés des frais de fonctionnement depuis plusieurs mois. Les services techniques subissent le même sort.

Certains cabinets viennent à manquer même des cartouches ou du papier. L'ennui se lit. La plus part des dossiers seraient traités par une équipe bien sélectionnée par l'autorité provinciale et qui fait office d'un gouvernement parallèle.

Chris Lumbu