RDC : adhéré à l'Union sacrée, un gouverneur accusé de trahir le président Tshisekedi

De gauche à droite : le gouverneur Kyabula saluant le président Tshisekedi. Ph de tiers.

Trois ans après l'élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans la province du Haut-Katanga, la gue-guerre entre Jean-Claude Muyambo Kyassa et Jacques Kyabula Katwe semble loin de terminer. L'adhésion des deux hommes à l'Union Sacrée de la Nation n'a pas réussi à réconcilier les deux hommes.

Le patron de Scode fait feu de tout bois et ne rate aucune de ses occasions pour tirer sur le gouverneur du Haut-Katanga. Il estime que le système Kabila continue son chemin à travers les membres du FCC. Il a également placé Jacques Kyabula dans cette catégorie.

Reçu par la presse de Kinshasa Jean-Claude Muyambo Kyassa a affirmé que le gouverneur Kyabula joue à l'hypocrite auprès du Chef de l'État.

"Kyabula n'est pas dans l'Union Sacrée… c'est des Mascarades et un jour on me donnera raison. Il fait le clown pour mais pendant combien de temps le fera-t-il ?"a répondu le président National de la Scode au journaliste Jean-Pierre Kayembe.

Élu sur la liste PPRD(FCC) Jacques Kyabula est passé à l'Union Sacrée de la Nation du président Félix Tshisekedi. Depuis, le gouverneur du Haut-Katanga promets dans ses meetings de travailler pour accorder un deuxième mandat au président de la République devenu adversaire politique du FCC de Joseph Kabila.

De son côté, Jean-Claude Muyambo Kyassa challenger de Jacques Kyabula à l'élection des gouverneurs en 2019 se veut également membre et soutien de l'Union Sacrée. Ses adversaires l'accusent de convoiter le gouvernorat de la province minière.

Chris Lumbu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *