Haut-Katanga/IGF: Auprès de Budimbu, Alingete sollicite les mesures draconiennes contre 19 sociétés pétrolières concernées par la contrebande et la fraude douanière

Le contrôle effectué par des équipes dépêchées par l'Inspection générale des finances (IFG) a mis en lumière des pratiques mafieuses auxquelles se livrent 19 entreprises opérant dans le domaine d'importation des produits pétroliers dans le Haut-Katanga.

Vu l'importance de cette fraude dont le volume est évalué à 286 000 m3 ayant fait perdre à la République des droits en principal de 54 500 000 $, l'instance engagée dans la traque des opérations mafieuses au profit de l'État, par le truchement de son premier responsable, Jules Alingete, sollicite de la part du ministre des Hydrocarbures le retrait temporaire de leurs contrats de fourniture des produits pétroliers ainsi que la suspension des autorisations d'importation leur attribuées.

En conséquence, dans le souci de mettre un terme à cette pratique frauduleuse, et à la demande du ministère des Finances, ces entreprises visées ont jusqu'au 20 octobre 2021 au plus tard pour s'exécuter dans le paiement de ce dû à l'État.

Il s'agit de : Morgas, Euralia, Alpha Energy, Express Oil, La Bohème, Hans Petroleum, Gloria, Contro Pétrole, Avanti, Group Sil, Mont Meru, Congo Oil Business, Napa Logistique, AB Petroleum, Mulikap, Equal Energy, Petrohi, La Gonaive et Lumia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *