Haut-Katanga : déchéance de tous les membres du bureau de l'Assemblée provinciale

Ambiance à l'extérieur du bâtiment du 30 Juin avant le vote des pétitions/ PH ENET/ Chris L

Le président du bureau de l'Assemblée provinciale du Haut-Katanga a été déchu de ses fonctions par ses pairs. À l'issue du vote sur la pétition initiée contre lui et trois autres membres de ce bureau.

Et pourtant à l'extérieur de l'hémicycle une poignée des partisans de Freddy Kashoba s'étaient rassemblés pour exiger le rejet des pétitions. Des bruits qui n'ont pas du tout dérangé les forces de l'ordre déployées au bâtiment du 30 juin pour maintenir l'ordre.

Ainsi après l'exposé des faits reprochés au speaker de l'organe délibérant , de même pour le vice-président, le rapporteur adjoint et la questeure. Freddy Kashoba Lubiprésident de l'Assemblée provinciale a présenté ses moyens en rejetant toutes les accusations. L'élu du Kasenga a regretté la démarche de ses collègues.

"Pardonnez-moi là où j'ai péché, donnez-moi ce que je vous demande, je vous regarde dans les yeux, je me tiens debout, avec tous les respects que je vous dois, rejeté ces griefs contre moi, bien qu’après la présidence de l'Assemblée il y a encore une vie." a conclu Freddy Kashoba chute.

Un mea culpa qui n'a rien changé à la détermination des députés. Sur les 46 députés provinciaux ayant pris part au scrutin, 28 ont voté pour la motion et 18 contre.

Il était reproché au président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, notamment l’absence de l’orthodoxie dans la gestion financière de cet organe délibérant, manque de considération en public à l’égard de ses collègues députés, non-paiement des groupes parlementaires, prise des décisions unilatérales, ainsi que la monopolisation de la signature de retrait dans le compte de l’Assemblée sans contreseing.

Dans sa chute, le désormais ex-président a entraîné les autres membres du bureau qui ont subi le même sort. Le Vice-président Dieudonné Pablo Ngwej, le Rapporteur adjoint ainsi que le Questeur ont également été éjectés de leur poste.

Docteur Pablo Ngwej est tombé avec 30 voix pour la pétition et 16 contre même chose pour les deux autres.

Visé par une pétition, le rapporteur de l'Assemblée provinciale a rendu sa démission avant la séance plénière dirigée par Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza.

L'ancien bureau était exclusivement constitué des membres du FCC. Aucun membre du Cach ni Lamuka n'avait eu accès à ce bureau. Désormais C'est le patriarche Antoine Kyungu Wa Kumwanza qui dirige cette équipe jusqu'à l'installation du bureau définitif.

Chris Lumbu