Haïti : le président Jovenel Moïse assassiné à sa résidence

Le président Jovenel Moïse a été assassiné dans la nuit de mardi à mercredi à sa résidence. C’est ce qu’a annoncé à l’opinion le nouveau Premier ministre d’Haïti Ariel Henry ce mercredi 7 juillet.

« Vers une heure du matin, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, un groupe d’individus non identifiés, dont certains parlaient en espagnol ont attaqué la résidence privée du Président de la République et ainsi blessé mortellement le chef de l’Etat », a annoncé le Chef du gouvernement dans un communiqué.

Après avoir condamné cet acte odieux, inhumain et barbare, le Premier ministre a appelé la population au calme, tout en assurant que « la situation sécuritaire du pays » est « sous contrôle ».

Selon nos confrères de l’AFP, le président haïtien Jovenel Moïse avait nommé lundi Ariel Henry, un médecin, à la fonction de Premier ministre.

Haïti, pays des Caraïbes et nation la plus pauvre du continent américain, est gangrené par l’insécurité caractérisée notamment par les enlèvements contre rançon menés par des gangs jouissant d’une quasi impunité. Et le président Jovenel Moïse était accusé de passivité face à la crise par une bonne partie de la population civile, renchérit la même source.

Il sied de noter que lors de cette incursion qui a coûté la vie au président haïtien, sa femme a été grièvement blessée et est présentement dans une structure médicale.

Prince Bagheni

1 thought on “Haïti : le président Jovenel Moïse assassiné à sa résidence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *