Haïti : la Première dame serait également décédée

Martine Moise, épouse du président Jovenal. Ph de tiers.

La Première Dame haïtienne, Martine Moïse, a succombé à ses blessures, après avoir été touchée par balles dans une attaque perpétrée par un commando étranger contre la résidence privée de son époux, dans la nuit du mardi 6 à ce mercredi 7 juillet 2021, selon plusieurs médias locaux.

Le couple présidentiel haïtien a été froidement assassiné tôt ce mercredi matin. « Le président Jovenel Moïse a été assassiné chez lui par des étrangers qui parlaient l’anglais et l’espagnol. Ils ont attaqué la résidence du président de la République », a déclaré le Premier ministre Claude Joseph. Plusieurs voix se sont élevées pour condamner l’assassinat de Jovenel Moïse.

La Maison Blanche a qualifié de “terrible” et de “tragique” l’assassinat du président haïtien, Washington se déclarant prêt à apporter de l’aide au pays en crise. Il s’agit “d’une attaque terrible, une attaque tragique, ayant ciblé le président d’Haïti et sa femme au cours de la nuit”, a déclaré Jen Psaki, la porte-parole de l’exécutif. “Nous sommes prêts à assister sous n’importe quelle forme la population d’Haïti, le gouvernement d’Haïti, s’il y a une enquête”.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a quant à lui dénoncé sur tweeter”l’acte odieux” que représente cet assassinat de Jovenel Moïse, appelant au calme. Sur Twitter, le chef du gouvernement conservateur s’est dit “choqué et attristé par la mort du président Moïse”. “C’est un acte odieux et j’appelle au calme”, a-t-il ajouté, présentant ses condoléances à la famille de Jovenel Moïse et à la population haïtienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *