Guinée : "un coup d'Etat militaire ne s'applaudit pas", (Seth Kikuni)

Alpha Condé capturé. Ph de tiers.

Des réactions fussent de partout après un coup d'Etat en Guinée Conakry depuis le dimanche 05 septembre par les forces spéciales de l'armée guinéenne qui ont réussi à renverser le président Alpha Condé.

En République démocratique du Congo, le candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2028, Seth Kikuni, qui ne se réjouit pas de cet acte de la part des militaires, souligne quant à lui que le "coup d'Etat militaire ne s'applaudit pas", et qu'il revient au peuple de se prendre en charge pour chasser le dictateur.

"Un coup d'Etat militaire ne s'applaudit pas. Il ne se justifie pas non plus. En cas de violation des principes démocratiques, il revient au peuple de se prendre en charge pour chasser le dictateur, peu importe le temps que cela prendra", a écrit Kikuni dans un tweet du lundi 06 septembre parcouru election-net.com.

Selon lui, "la place du militaire est bien définie."

Rappelons que le président Alpha Condé a été arrêté le dimanche 5 septembre par l'armée guinéenne qui a même annoncé via la chaîne nationale, la dissolution des institutions et la suspension de la constitution.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *