Grève anti monusco à Butembo : Une cinquantaine de manifestants interpellés

Les militants de la LUCHA à la mairie de Butembo/Photo de tiers

Les actions visant à pousser le retrait de la monusco dans la province du Nord-Kivu suite à la situation sécuritaire préoccupante, se poursuivent dans la ville de Butembo.

Ce mercredi 14 avril 2021, à la dixième journée de manifestation, une cinquantaine de civils ont été interpellés.

Selon le mouvement lutte pour le changement (LUCHA), parmi les interpellés figurent leurs militants qui ont été amenés à l’agence nationale de renseignements.

“Nous avons manifesté pacifiquement pour exiger le départ de la monusco et des actions fortes pour endiguer les violences à Beni. En réponse à ces revendications légitimes, les autorités locales n’ont rien trouvé de mieux à faire que de déployer un escadron pour nous réprimer et nous arrêter. Une cinquantaine de manifestants ont été amené au poste de l’ANR”, explique la LUCHA.

Par ailleurs, ce mouvement invite les autorités à libérer les personnes arrêtées. Ce, afin de leur permettre de s’exprimer.

Dieubon Mughenze, à Beni