Gratuité de l'enseignement en RDC : La Banque mondiale apporte son financement

Le président Tshisekedi saluant une élève de l'école Mokengeli à Kinshasa, ©Photo Présidence de la République

Le Conseil d'administration du Groupe de la Banque Mondiale a approuvé depuis le Lundi 15 Juin 2020, un crédit de 444 millions de dollars américains et un don d'un montant équivalent à 356 millions de dollars, soit un financement total équivalent à 800 millions de dollars des Etats- Unis pour le projet d'urgence de renforcement de l'équité et du système éducatif en République Démocratique du Congo.

Selon la lettre de notification signée par Jean-Claude TCHATCHOUANG, administrateur de la Banque mondiale pour la République Démocratique du Congo, ce projet appuiera la mise en œuvre de la politique en matière de gratuité de l'enseignement primaire du gouvernement.

Les objectifs de développement du projet sont de réduire le frais de scolarité sur les ménages et d'accroître l'accès à l'enseignement primaires dans les provinces sélectionnées, à savoir les Nord et Sud-Kivu, l'Ituri, la Lomami, le Kasaï, le Kasaï Central et Occidental, le Kwilu, le Kongo Central et la ville province de Kinshasa ainsi que de renforcer les systèmes éducatifs de base.

Un don de la Fondation Denise Nyakeru

''Ceci est crucial pour l'amélioration du capital humain en RDC qui, avec un indice de capital humain de 0.37, est parmi les plus bas au Monde'', peut-on lire dans cette correspondance.

Enfin, il a été signalé que le projet utilisera une approche basée sur les résultats avec les indicateurs liés au décaissement. Une assistance technique complémentaire se concentrera sur le renforcement et l'amélioration de la gouvernance des écoles et du secteur dans son ensemble, y compris la gestion des ressources publiques. Et ensuite, établir des processus pour accroître la sécurité des écoles et l'inclusion.

Prince Bagheni