Gouvernement d’union sacrée : voici pourquoi d’autres ministres ne sont pas reconduits

Rencontre entre le Premier ministre Sama Lukonde à gauche et le président Félix Tshisekedi à droite. Ph. Tiers

Après la publication de son gouvernement, le 1er ministre Sama Lukonde a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a indiqué que son gouvernement a tenu compte de la parité et de la représentativité. En dépit de son caractère pléthorique, le chef de gouvernement n’a pas repris d’autres anciens ministres sur base d’un critérium établi par le président de la République.

Selon lui, le retard observé dans la publication de son gouvernement, plus de 50 jours après sa nomination par le président Félix Tshisekedi était dû à au rééquilibrage géopolitique.

« Toutes les provinces sont représentées » assure le premier ministre de l’Union sacrée. Par la même occasion, le premier ministre Sama Lukonde a annoncé les axes priorités de Gouvernement dont : la Sécurité, la Santé, l’Enseignement, la Justice, l’ Agriculture, Pêche & Élevage, l’ Economie, le Processus électoral, Infrastructure, ainsi que le Numérique.

Il sied de souligner que la représentativité féminine est de 27%,la moyenne d’âge de ce nouveau gouvernement est de 47 ans et 80% des nouvelles figures. Ainsi 20% seulement des ministres ont été reconduits .

Joël Mesa Nzuzi