Goma: Une marche de soutien à Vital Kamerhe dispersée par la police

Quelques militants de l'UNC dans une marche de soutien à Kamerhe à Goma. Photo de Tiers

Les militants et sympathisants des ''associations Kamerhistes'' étaient dans les rues de Goma, ce mercredi 17 Juin 2020. Ce, pour témoigner leur attachement à leur leader, Vital Kamerhe, détenu à la prison centrale de Makala suite au procès dit de 100 jours du Chef de l'État.

Avec des banderoles et affiches en mains, où on pouvait lire: '' Nous, populations du Nord-Kivu, exigeons que la justice soit indépendante'', tous ces manifestants estiment que leur leader est innocent dans cette affaire, d'où leur demande à la justice congolaise de le libérer

''Libérez Vital Kamerhe. Pièce contre pièce'', certains des militants scandaient ce cris, une façon pour eux d'appeler la justice à acquitter le président de l'UNC.

Veillant au respect de gestes barrières en cette période où le pays est secoué par la pandémie du Coronavirus, les éléments de l'ordre sont intervenus pour disperser tous ces militants qui étaient, d'ores-et-déjà, sur les artères principales de la ville volcanique. Il faut noter qu'aucune interpellation n'a été signalée.

Il sied de signaler que cette manifestation intervient trois jours avant la date prévue pour la décision finale sur le dossier du détournement de fonds alloués aux travaux des 100 jours, opposant le ministère public à Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du Chef de l'État et consorts.

Prince Bagheni, à Goma