Goma : Un mouvement citoyen dénonce la détention ”illégale” de trois activistes à la prison centrale Munzenze

les détenus libérés de la prison centrale Munzenze. photo de tiers

Ils sont au nombre de 3, Serge Mikindo Wasso, Lwaboshi, Buhazi Claude, et Ombeni TULINABO Faustin, tous activistes du mouvement citoyen, Jicho la Raiya Kirotshe de Masisi sont détenus à la prison centrale Munzenze à Goma, depuis le 18 février 2021

Les informations parvenues à election-net.com renseignent que ces trois personnes sont détenues pour avoir dénoncé la megestion de la Zone de Santé et l’Hôpital Général de kirotche par ses administrateurs, l’érection de barrières illégales dans le Masisi sous la barbe des autorités locales.

Cependant, la Dynamique des Jeunes activistes rappelle que l’État de droit ne rime pas avec les arrestations arbitraires des citoyens conscients qui défendent le peuple et qui jouissent de leur droit constitutionnel.

Ainsi, ce mouvement demande aux autorités de bien vouloir s’impliquer dans cette affaire afin de libérer ces citoyens courageux et vaillants qui défendent le droit des populations opprimées, aussi à la justice de dire le droit car seule la justice élève une nation.

Enfin, Chebeya Amani animateur de ce mouvement a souligné que l’État de droit repose sur la justice équitable, une justice pour tous,

”Nous disons NON au trafic d’influence au sein la justice, et à une justice sélective. 35 jours de détention c’est trop. L’activisme n’est pas un crime, le Congo nous appartient à tous”, a-t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma