Goma: Un homme d’une trentaine d'années meurt par pendaison au quartier Kasika

Le carrefour Instigo en ville de Goma. ÉlectionNet. ©Prince Bagheni

Un homme âgé de trente ans révolu, s’est donné la mort dans la ville de Goma, au quartier Kasika, sur avenue Mulige, dans la commune de Karisimbi, la nuit du 22 Juin à ce mardi 23 juin 2020.

Les premières informations recueillies par election-net.com, renseignent qu’il était père de 4 enfants et la séparation d’avec sa conjointe depuis plus de 6 mois serait la cause de cet acte.

Katembo Luanda Chrysostome, chef du quartier Kasika, a confirmé que le défunt n’a pas su digérer cette situation. Selon lui, le départ de la femme, avec tous ses enfants pour la ville de Bukavu, au Sud-Kivu, a dépassé son entendement qui l'a contraint à passer à cet acte.

“Il s’est pendu lui-même, il laisse derrière lui 4 enfants et une femme. Depuis le mois de septembre 2019, sa femme était partie pour Bukavu et était revenue au mois de mars 2020 pour prendre les enfants et repartir. L'homme s’est pendu à cause de soucis, il n’a pas su surmonter cette situation”, a-t-il témoigné à election-net.com.

Par ailleurs, il a appelé les différents membres de la communauté à ne pas trop consommer les boissons fortement alcoolisées. Car, d'après lui, plusieurs décisions irréfléchies viennent des effets de cet alcool.

“Avant de se pendre, le monsieur s’est drogué. Je voulais dire à la population et surtout aux jeunes que la drogue ne résout pas le problème plutôt elle l’amplifie. Nos autorités doivent songer comment fermer toutes les usines qui nous fabriquent ces boissons fortement alcoolisées”, a-t-il chuté.

Il faut noter que la dépouille de l'illustre disparu est déjà à la morgue de hôpital provincial du Nord-Kivu, sur décision du procureur général de la République, qui s’est dépêché sur le lieu du drame pour constater.

Prince Bagheni, à Goma