Goma : ”Personne n’a la prérogative de rouler à vive allure quel que soit son rang social” (Lucha à la vice-gouverneure)

Quelques militants du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA) dans les rues de Goma, au Nord-Kivu, ce mardi 30 juin 2020©prince B./ENET

Ecouter cette information

Le mouvement citoyen lutte pour le changement (lucha), section de Goma, a dans un message sur sa page Facebook ce samedi 17 octobre 2020 interpelé Marie Lumoo Kahombo, Vice-Gouverneure du Nord-Kivu pour avoir tamponné une fille âgée de 11 ans à Goma.

Cependant, ce mouvement dénonce et condamne cette façon dont les autorités, y compris les officiers militaires conduisent leurs véhicules en pleins centres urbains.

En outre, la lucha souligne que plusieurs personnes sont chaque jour en danger permanent suite à cette situation, tout en indiquant qu’il est important que tout le monde applique le code de la route. Et ce, pour éviter les accidents routiers chaque jour qui passe.

”Personne n’a la prérogative de rouler à vive allure allure quel que soit le rang social” rappelle t-il.

Enfin, ce mouvement citoyen a présenté ses condoléances à la famille de cette petite innocente et demande au gouvernement provincial à faire une réparation.

Prince Bagheni, à Goma