Goma: le maire de la ville interdit la marche de soutien à Malonda prévue pour ce jeudi

Bureau de l'inspection provinciale du Nord-Kivu. ElectionNet. ©Prince B.

La marche de la ligue des jeunes du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD/Nord-Kivu) projettée pour ce jeudi 9 juillet 2020, en vue de soutenir le choix des confessions religieuses portant désignation du nouveau président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Ronsard Malonda, est interdite par le patron de la ville.

Dans une correspondance parvenue à election-net.com, ce mercredi 8 juillet 2020, Muissa Kense Timothée, rappelle aux organisateurs de cette marche les mesures édictées par le Chef de l'État pour lutter contre la propagation de la Covid 19, qui selon lui, reste d'application y compris l'interdiction des marches pacifiques.

Tout en encourageant ces derniers à respecter ces mesures, il leur signifie qu'aucune marche n'est permise sur toute l'étendue de la ville de Goma.

''…et je vous demande de constituer un groupe de 5 personnes qui pourra déposer votre mémorandum à qui de droit surtout qu'il y a d'autres manifestations de même nature prévues à la même date qui ont été refusées pour les mêmes fins'', a dit Muissa Kense Timothée Maire de la ville de Goma.

Enfin, il demande aux services de sécurité et de l'ordre de veiller à cette mesure qui ne doit souffrir d'aucune faille.

En rappel, cette marche de la ligue de jeunes du PPRD sera consécutive, à celle organisée ce mercredi 8 juillet 2020 par les militants et membres des Partis politiques, Udps, Ecidé, Ensemble pour la République, les mouvements citoyens confondus qui ont été dans les rues de Goma pour dire non à l'anterinement par l'assemblée nationale de la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI, et cela malgré l'interdiction de l'autorité urbaine.

Prince Bagheni, à Goma