Goma : ''le Gouverneur militaire n'a pas promis la pendaison aux voleurs''(porte-parole)

Lieutenant général Ndima Kongba Constant, nouveau gouverneur militaire, photo Enet/Prince B

Contrairement à ce qui a été relayé le lundi 13 juin 2021, par plusieurs médias dont election-net.com, le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, Constant Ndima Kongba dit n'avoir pas promis la pendaison aux voleurs qui seront appréhendés à Goma.

Lors de la parade mixte au stade Afia dans la capitale du Nord-Kivu, la mise en garde lancée par l'autorité provinciale concernait les militaires et épouses de ceux-ci qui se livreraient à vendre les armes et munitions.

Le chef de l'Exécutif provincial rappelait à ces derniers que tous ceux-là qui seront attrapés auront à faire avec la justice.

Pour couper court à toutes ces informations, le général Sylvain Ekenge Bomusa, porte-parole du Gouverneur militaire, a souligné que le Gouverneur Ndima Kongba est un grand responsable et connaît les lois du pays et maîtrise tous les rouages de l'administration ''et n'a jamais déclaré ces histoires''.

''[..], il a dit qu'on renforce le couvre-feu à Goma pour traquer ces 40 voleurs, et si on les attrape, c'est la justice qui s'en occupe. Il ne peut pas se substituer à la justice, il ne peut pas favoriser la justice populaire qui est illégale. Lorsqu'on attrape un criminel on le met à la disposition de la justice pour qu'il subisse la rigueur de la loi'', a dit le général Sylvain Ekenge Bomusa, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *