Goma : la LUCHA exige la destitution du maire François Kabeya

Le commandant supérieur principal François Kabeya/ ENET/ Dieubon Mughenze

Le mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA) exige la destitution et la poursuite judiciaire du Maire de la ville de Goma, le Commissaire supérieur principal, François KABEYA MAKOSSA.

Dans une déclaration parvenue à Election-net.com ce mardi 4 janvier 2022, ce mouvement souligne que cette autorité urbaine n'a pas accompli son devoir, celui de sécuriser les citoyens et de leurs biens lors de la journée ville-morte du 20 décembre dernier, décrétée par la LUCHA aux côtés d'autres mouvements citoyens ainsi que les forces vives de Goma.

Par ailleurs, ce mouvement menace d'organiser d'autres journées villes mortes, au cas où sa demande ne serait pas prise en compte.

''[…], Sans cela, nous organiserons plusieurs autres ville-mortes au cours de ce mois pour imposer cette volonté populaire'', peut-on lire dans cette déclaration.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *