Goma : La fondation Denise Nyakeru dépose une plainte en charge de la LUCHA

Quelques militants de la Lucha-Beni. Photo ENET

La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (DNT) a porté ce lundi 7 juin une plainte en charge des responsables du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), pour diffamation, dont le nommé Espoir Ngalukiye résidant à Goma.

Dans cette plainte adressée à l'auditeur Supérieur militaire du Nord-Kivu/Goma, la DNT se base sur un communiqué publié par le sieur ci-haut cité le 4 juin sur son compte Twitter, affirmant avoir au nom de son organisation (Lucha), disposé des éléments attestant le détournement des vivres de la société DATCO à distribuer par la fondation Denise Nyakeru Tshisekedi par les responsables de cette fondation à Goma.

_"En effet, dans un communiqué publié sur son compte Twitter en date du 4 juin 2021, cette organisation affirme disposer des éléments attestant qu'une partie de 80 tonnes des vivres de la société DATCO à distribuer par la fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, a été détournée par les responsables de cette fondation à Goma.",_ lu-t-on dans cette plainte portant la signature de Masirika Zihalirwa, Avocat, l'un des conseils de la DNT.

Selon elle, cette organisation ajoute in extenso que _"les autorités nationales ont obligé les entreprises de passer par la fondation Denise Nyakeru Tshisekedi pour la distribution. Deux camions des vivres destinés aux sinistrés et déplacés ont été donnés par la société DATCO à la fondation qui a refusé la présence du docteur dans la distribution"._

Plus touché, l'un des conseils de la DNT, constate que ces accusations précises, méchamment et publiquement (en l'occurrence postée sur Twitter, un réseau social très suivi à travers la terre entière) imputer à sa cliente dont la dénomination est empruntée à la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi _"dans le but de porter atteinte tant à l'honneur qu'à la considération de cette dernière."_ 

Pire, ajoute-t-il, _"l'exposer au mépris de la population congolaise dans son ensemble et plus singulièrement celui de la population meurtrie de Goma du fait des affres du volcan."_ 

Et de poursuivre, _"Ce comportement érigé en infraction par le code pénal congolais en son article 74 et dont la cliente, la fonde à recourir à votre autorité pour obtenir l'ouverture d'une enquête en vue de mettre hors d'état de nuire les auteurs de ce forfait et de le détruire devant l'autorité judiciaire compétente."

Jean-Paul Tshimanga