Goma : La dynamique Génération consciente exige la mise en liberté de six militants de la Lucha rdc-afrique

Quelques militants du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA) dans les rues de Goma, au Nord-Kivu, ce mardi 30 juin 2020©prince B./ENET

Six jeunes militants du mouvement citoyen luttte pour le changement (lucha Rdc-afrique) arrêtés dans une action citoyenne visant à exiger la sécurité des citoyens et leurs biens dans la ville de Goma, viennent de passer trois nuits au cachot en violation de toutes les procédures judiciaires.

Dans une déclaration consultée par election-net.com ce lundi 21 décembre 2020 la dynamique Génération consciente (DYGENEC-RDC) exige une mise en liberté de ceux-ci dans une urgence.

Cependant, cette dynamique indique que
l'État de droit ''nous exige du sérieux dans le traitement de tous les dossiers visant à priver des citoyens congolais de leurs droits''.

Et de rappeler que ces jeunes ont fait leurs premières auditions après avoir passé deux nuits au cachot, ''en d'autre terme ils sont été arrêtés sans savoir de quoi on les reproche, ce qui est une violation flagrante de la constitution'', peut-on lire dans cette déclaration.

Enfin, la DYGENEC rappelle qu'exiger la sécurité la sécurité de la ville de Goma pour éviter au peuple tous ces cas d'assassinats reste un devoir sacré pour tout citoyen responsable, ''et ces jeunes ont juste répondu à leur devoir devant la nation.

Nous ne jurons à leur libération sans aucune condition, car dit-on la liberté est la règle, la détention est l'exception'', chute la déclaration.

Prince Bagheni, à Goma