Goma : Filimbi, 6 ans après ?

Quelques militants du mouvement filimbi à Goma. Photo Enet/Prince B

Deux ans après l'alternance pacifique en RDC, c'est sous ce thème que le mouvement citoyen filimbi a eu à célébrer son sixième anniversaire en république démocratique du Congo.

À Goma au Nord-Kivu, ce lundi 15 mars 2021, ce mouvement n'a pas laissé inaperçu cette journée, les militants se sont rassemblés pour cette fin à pole institute . Ceux-ci ont indiqué que ce sixième anniversaire est inscrit dans la récolte des propositions et recommandations des autres organisations et personnalités 2 après l'alternance pacifique, lutte dans laquelle Filimbi a été très actif.

Et ce, en se conformant à la vision du mouvement qui est l'éveil patriotique et l'appropriation du Congo aux congolais (Le Congo nous appartient à tous) et ses objectifs, notamment accroître la participation citoyenne et encourager le dialogue entre les acteurs tant sociaux que politiques afin d'améliorer les conditions de vie de la population.

En outre, ceux-ci ont fait savoir qu'ils doivent faire connaître à la population leurs droits qui sont liés à leurs devoirs, le fonctionnement de l'État et les différents niveaux où se prennent les décisions.

Enfin, le mouvement citoyen filimbi a indiqué que la capacité d'influencer sur les décisions publiques ou politiques doit être développée. Et ce, pour que ces décisions puissent bénéficier au plus grand nombre de citoyens.

En rappel, sous le régime Kabila, plusieurs mouvement citoyen ont vu leur jour, plusieurs congolais qui n'étaient pas d'accord avec la façon dont le pays était géré en cette époque ont pris cette initiative de réclamer leurs droits dans la rue. Plusieurs ont été tués en pleine manifestation et d'autres incarcérés et cela au nom de la lutte qui a fini par payer.

Prince Bagheni, à Goma