Goma/Évacuation de la population : Aucun bus n'a été disponibilisé par les autorités

Les déplacés suite à l'eruption volcanique/ ENET/ Prince Bagheni

Les populations de 10 quartiers en risque d'explosion dans la ville de Goma ont commencé à évacuer depuis 2 heures du matin de ce jeudi 27 mai 2021. Et ce, suite à l'appel qu'a lancé le gouverneur militaire du Nord-Kivu, Ndima Kongba Constant.

Quatre destinations sont maintenant signalées, il y a des habitants qui se dirigent à Bukavu, dans le Sud-Kivu, un autre groupe prend la direction de Saké, d'autres à Rutshuru et le dernier groupe se dirige au Rwanda.

Dans tous ces milieux d'accueil, les habitants se montrent très hospitaliers. Comme à Saké, il y a des familles à qui on a donné des maisons gratuitement, d'autres sont dans des écoles et des églises.

Au port de Goma, les bateaux sont pleins à craquer, après la levée de la décision du gouverneur, plusieurs gomatraciens en destination de la province du Sud-Kivu se sont pressés au port.

À part les églises de ces milieux d'accueil, aucune organisation non gouvernementale ne s'occupe de ces déplacés. Il sied de noter qu'aucun moyen de transport n'a été disponibilisé les autorités malgré la promesse donnée par le gouverneur militaire du Nord-Kivu, Ndima Kongba Constant.

En rappel, c'est depuis le samedi dernier que l'éruption du volcan Nyiragongo a été signalée, après cette éruption les tremblements de terre ont continué, ce qui a rendu la situation confuse, obligeant même les autorités d'autoriser l'évacuation des habitants. Et ce, pour mettre ceux-ci à l'abri de la coulée de la lave qui serait prévisible dans plusieurs quartiers de la ville de Goma.

Prince Bagheni à Goma