Goma/Éruption du volcan Nyiragongo : certains agents de la Monusco aux arrêts

Ville de Goma avec une vue sur le lac Kivu et le volcan Nyiragongo. Ph de tiers.

Certains agents de la Monusco aux arrêts depuis ce mercredi 26 mai 2021 à Goma au Nord-Kivu. Les informations parvenues à election-net.com renseignent qu'il est reproché à ces agents de fait une fausse alerte à la population avec la sirène.

Joseph Kambale Makundi, responsable de la protection civile au Nord-Kivu qui confirme cette information à election-net.com demande à toute la population de rester calme tout en indiquant que les précités sont entre les mains de la police et de l'armée.

''Nous les avons laissé à la police et l'armée, on va leur demander ce qu'ils ont voulu faire'', a-t-il indiqué.

Et de poursuivre:

''Ils ont eu du mal à nous faire une alerte avant le temps moyennant cette sirène et puis aujourd'hui, nous ne pouvons pas accepter ce qu'ils veulent faire'', a-t-il souligné.

Cependant, Joseph Kambale Makundi a demandé à toutes les couches de la population de ne pas prêter oreille à n'importe quel message. Car selon lui, seule la protection civile a le mandat d'alerter la population en cas du danger.

En rappel, certains agents de la MONUSCO ont fait une fausse alerte moyennant leur sirène, situation qui a une fois de plus paniqué la population de Goma. Contacté à ce sujet, Joseph Kambale Makundi a appelé la population au calme tout en indiquant que ces agents de la MONUSCO étaient en train de faire l'entretien de leur sirène.

Prince Bagheni, à Goma