Goma: Des minerais frauduleux interceptés à la grande barrière pour le Rwanda

La grande barrière entre Goma et Giseni/ photo tiers

Une cargaison importante de minerais a été interceptée le jeudi 14 août 2020, par les services de sécurité à la grande barrière, reliant la ville de Gisenyi (au Rwanda), à la ville touristique de Goma (en RDC, République Démocratique du Congo)

Selon David Kamuha Musubao, ministre provincial des mines qui a livré cette information à l'opinion, il s’agit du coltan qui était placé dans une citerne d’eau et voulait traverser vers le pays voisin de façon frauduleuse.

Par ailleurs, le patron des Mines en province, a précisé que toutes les matières premières qui ont été saisies, sont consignées au Service de certification des minerais, à son tour, ce service devra déterminer la valeur de ces minerais, et leur teneur.

Enfin, David Kamuha Musubao a appelé l'opinion à l'apaisement, en indiquant que seules les enquêtes déjà amorcées vont permettre que soient connus l'origine de ces minerais et son propriétaire.

En rappel, la fraude minière reste d'actualité dans la province du Nord-Kivu, les minerais ont été interceptés à la frontière en Direction. Tous viennent des territoires secoués par l'insécurité, où les groupes armés commettent des exactions obligeant les populations à abandonner leurs habitations. Nombreux sont ces observateurs qui accusent les pays voisins de déstabiliser l'Est de la République Démocratique du Congo, pour parvenir à piller les minerais extraits dans les entités les plus insécurisées au Nord-Kivu.

Prince Bagheni, à Goma