Goma : des étudiants manifestent contre le kidnapping de leurs camarades

Quelques étudiants en pleine manifestation à Goma/ ENET/ Prince Bagheni

Des étudiants de l'université catholique la Sapientia ont été dans la rue ce lundi 13 décembre 2021 à Goma au Nord-Kivu pour exiger l'implication des autorités dans la libération de deux étudiants et un chauffeur de taxi kidnappés, il y a peu, dans la ville volcanique.

Avec des tableaux en main, ces étudiants se dirigent vers le gouvernorat du Nord-Kivu où ils vont déposer à l'autorité provinciale un mémorandum.

Certaines informations parvenues à Election-net.com renseignent que ces trois personnes kidnappées subissent de tortures de la part de leurs ravisseurs. Et ce, pour contraindre leurs membres de famille à envoyer la rançon.

''Nos camarades continuent à être torturés par ces bandits, ils envoient des photos à leurs proches pour qu'ils puissent envoyer vite la rançon. Nous exigeons l'implication de l'autorité provinciale pour qu'ils soient libérés sans condition'', a souligné à election-net.com un manifestant.

Il sied de noter qu'au Nord-Kivu, en ville de Goma comme dans les entités périphériques, le kidnapping est devenu monnaie courante. Il ne passe plus une semaine sans qu'un nouveau cas ne soit signalé. Le cas récent est celui du 30 novembre, où deux agents de l'organisation CICR ont été kidnappés vers kasengezi sur la route Goma-Sake, ceux-ci étaient libérés après plus d'une semaine de captivité.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *