Goma/assassinat d'un civil : "c'est de la criminalité normale", vice-gouverneur Ekuka Lupopo

le commissaire Divisionnaire Ekuka Lipopo, vice-gouverneur du Nord-Kivu,

Le vice gouverneur du Nord-Kivu, le divisionnaire Ekuka Lipopo s'est prononcé sur l'assassinat d'un conducteur moto le mardi 31 août 2021, au quartier Katoyi à Goma.

Après avoir pris part à une activité du conseil provincial de la jeunesse, (CPJ-Nord-Kivu), l'autorité provinciale a souligné que les services de la police ont été alertés et les investigations sont menées pour dénicher les auteurs de ce crime.

« Il y a des brigands qui sont entrés dans une boutique, quatre d’entre eux qui roulaient à deux motos, ont tiré. C’est de la criminalité normale. Mais les unités de la police étaient là. Nous avons alerté les services de la police et les investigations sont menées » a-t-il déclaré.

Cependant, le divisionnaire Ekuka Lipopo a indiqué qu'avec l'état de siège l'on commence à réduire l'insécurité au Nord-Kivu

« Je ne sais pas si, peut être quand on parle d’un mort et après deux ou trois nuits on parle d’un autre mort, ce que vous appelez Insécurité, ça dépend comme on le dit. La criminalité zéro n’existe pas et vous savez que le président de la République ainsi que le gouvernement congolais ont instauré l’état de siège parce qu’il y avait des problèmes notamment des groupes armés et forces négatives; et depuis longtemps l’insécurité a régné au Nord-Kivu mais avec l’état de siège, Nous commençons petit à petit à réduire celà et nous croyons que ça changé les choses », explique-t-il.

En rappel, le lundi 30 août 2021, un conducteur moto a été tué et 7 autres civils blessés par des hommes armés aux environs de 19 heures. Une journée après, c'est-à-dire le mardi 31 août 2021, un autre civil a été assassiné toujours vers 19 heures au niveau de la tribune ONC près du rond point de Tshikudu.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *