Goma/3ème vague de la covid-19 : de variants indien et britannique en circulation

Les policiers déployés pour veiller au respect du port de masque à Goma. Photo Enet/Prince B

Le Docteur Jean-Jacques Muyembe, coordonnateur du secrétariat technique de riposte contre la covid-19 en République Démocratique du Congo a, dans un message sur son compte Twitter consulté ce mercredi 28 juillet 2021 par election-net.com, alerté sur la circulation de variants Sars-Cov2 au Nord-Kivu.

Selon ce virologue congolais sur 27 échantillons analysés au laboratoire INRB/Goma, 22 échantillons, l'équivalent de 81,5% ont été testés positifs pour B1.617, c'est-à-dire le variant indien.

Et 5 échantillons, l'équivalent de 18,5% pour variantB.1.1.7, c'est-à-dire le variant britannique. ''Bravo équipe Inrb/Goma pour sa performance'', a-t-il écrit.

Il sied de noter que la situation épidémiologique au Nord-Kivu et particulièrement en ville de Goma reste inquiétante. La troisième vague de la Covid-19 ne cesse d'inquiéter plusieurs personnes, les spécialistes de la santé ne baissent pas le bras, ceux-ci multiplient les efforts pour limiter la propagation de la pandémie. Et ce, en appelant la population au respect des gestes barrières.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *