France : un international congolais victime des propos racistes

Lionel Mpasi/ Photo de tiers

Lors du match nul de 1-1 opposant le Toulouse FC et Rodez FC dans le derby occitan le lundi 14 décembre dernier, un international congolais a été victime des propos racistes.

Actuel 7eme au classement avec 26 points, Rodez FC est allé décrocher le point du nul au Stadium de FC Toulouse pour le compte de la 18eme journée de la Ligue 2 française.

Au terme de cette rencontre, Lionel Mpasi, portier international congolais du Rodez FC, a été sujet des propos racistes par un des supporters Toulousain à la fin de ce choc occitan.

Après ces incidents, TFC s’est immédiatement excusé dans un communiqué officiel. « Le club condamne fermement ces agissements et toute forme de discrimination. L'identification de l'individu en cause est en cours et le club engagera toutes les procédures légales nécessaires », a réagi Toulouse FC.

Réagissant après ces propos racistes, Lionel Mpasi a jugé cet acte d’inadmissible d’être traité de « sale singe ».

« Je n’incrimine pas du tout les supporters toulousains, ce sont les actes et paroles d’une seule personne. C’est quelque chose d’inacceptable, on ne peut pas tenir des propos comme ça. Entendre quelqu’un qui vous insulte de "sale singe », c’est inadmissible, j’étais choqué et ça m’a fait beaucoup de mal », a expliqué le portier Ruthenois de 27 ans tout en larmes après cet incident.

Lionel Mpasi voulait un retour en haute dans un club qu’il a côtoyé au cours de sa carrière. « Je ne voulais pas faire arrêter le match, mais je voulais que cette personne sache que je ne laisserais pas passer de tels propos. Je suis dégoûté que la fête ait été gâchée, car j’étais de retour au Stadium, dans un club dont j’ai porté les couleurs, j’aurais aimé que ça se passe autrement », a-t-il conclu.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *