Formation du gouvernement : des frustrations se multiplient au sein de l’Union sacrée du président Félix Tshisekedi

Ayobangira Safari, député national, élu de Masisi. Photo Enet/Prince B

Ayobangira Safari, député National élu de Masisi sur la liste PPRD dénonce la mauvaise répartition des postes ministériels pour les membres ayant adhéré à l’Union sacrée marquée par la Gourmandise politique des acteurs politiques de l’espace Kasaï, en défaveur de ceux du Kivu, pour lui, dans un entretien à Élection-net, le député précise que le Grand-Kasaï tient à prendre la majorité des postes au détriment de toutes les autres provinces de la République démocratique du Congo.

« Le Grand-Kasaï 3 postes sur 5 avec 6.558.310 électeurs alors que le Grand-Kivu avec 7.459.210 électeurs devrait accepter de sortir bredouille (0 poste), sans oublier le Grand-Katanga, la Grande-Orientale, le Grand-Bandundu, etc. », a-t-il déploré. Cependant, Le député insiste pour le respect de la clef de répartition des portefeuilles ministériels. ‘il est inacceptable de voir qu’une seule zone géographique soit considérée plus que les autres zones qui sont, d’ailleurs, plus vastes.

« Il n’est pas acceptable de voir une seule zone vouloir accaparer 3 postes sur 5. Ignorer les réalités de géopolitique ne se limitera pas seulement à des simples frustrations », a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, Il invite le chef de gouvernement à tenir compte des poids politiques .

« Le poids politique et la solidarité devrait demeurer notre credo si nous voulons construire quelque chose de grand en conjuguant toutes les énergies. Cela n’est pas seulement valable au niveau des plateformes mais également au sein même des différents regroupements et partis politiques », a-t-il rappelé.

« Évitons d’entretenir le système tant décrié de ”caciques” au sein de l’Union Sacrée car cela a conduit le FCC à sa dislocation », a-t-il recommandé.

Rappelons que l’Union Sacrée est une initiative prônée par le Président de la République, Félix Tshisekedi, pour promouvoir sa vie. Sur ce, il a nommé un nouveau Premier ministre qui devrait sortir un gouvernement pour matérialiser cette vision.

Kivin Arsène Bile