Football : les Léopards renforcent le secteur offensif avant les barrages de qualification à la coupe du monde

Elvis Mashike/ Photo de tiers

Deux attaquants sont attendus à Kinshasa la semaine prochaine pour régler leurs situations administratives afin de renforcer le secteur offensif de la sélection nationale de l'équipe nationale de la République Démocratique du Congo.

D’après les dernières informations, l’attaquant Elvis Mashike (27 ans) du FK Senica en Slovaquie et l’ailier Silas Katompa Mvumpa (23 ans) du VfB Stuttgart seront respectivement dimanche 19 décembre et lundi 20 décembre 2021 afin de s’offrir les documents qui leur permettront d’être éligibles avec l’équipe nationale de la RD Congo en prélude des barrages qualificatifs au Mondial 2022 en mars prochain.

Né à Kinshasa, Elvis Mashike compte 7 buts en 16 rencontres disputées depuis le début de la saison et se présente comme un candidat sérieux pour se faire une place au sein de la sélection nationale congolaise.

« Jouer pour l’équipe nationale reste toujours mon rêve, je vais toujours continuer à travailler dur avec mon club pour atteindre un jour cet objectif ! Je suis prêt à porter le maillot de la RDC », avait déclaré le serial buteur congolais dans une interview accordée par nos confrères de Leopardsactu.com.

Virevoltant sur les ailes avec un sang froid devant le but, Silas Katompa evoluant dans le club allemand de VfB Stuttgart en Bundesliga, qui a réalisé une saison dernière accomplie avec 11 buts et 4 passés décisifs en 25 matches joués, malgré une blessure l’éloignant des terrains pendant plusieurs mois, a cette saison pris part à 4 rencontres en championnat depuis son retour de l’infirmerie et gagne de plus en plus en temps de jeu pour retrouver son niveau.

Approché le mois dernier par l’ambassadeur du football congolais Roger Hitoto, Silas s’est montré prêt à porter le maillot de son pays natal, la RDC, et n’a demandé que l’obtention d’un passeport de service pour être éligible avec sa sélection nationale.

Hector Cúper aura de quoi renforcer son effectif pour espérer retrouver le Mondial pourbla deugjeje consécutive après avoir qualifié l’Égypte en 2018. Mais aussi offrir à la RDC une deuxième qualification de son histoire.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *