FOOT : V.club proche des filets de la FIFA

Après avoir été frappée par la fédération congolaise de football (FECOFA) sur le dossier du joueur Zao Matutala dont le verdict a privé à ce club vert et noir le sacre national, les moscovites pourraient de nouveau être convoqués par l’instance mondiale du football sur le non-respect des contours du contrat qui le liait à son ancien attaquant, à savoir le bourkinabé Ahmed Toure.

En effet, cet attaquant transfuge de Asec Mimosas avait été libéré par les moscovites après une saison très compliquée avec le club de la capitale où il n’a marqué qu’un seul petit but sur ses multiples apparitions.

Ce dernier a saisi la fédération internationale de football association (FIFA) par le moyen de son avocat pour fustiger le non respect de certains termes de son contrat lors de son passage dans ce club.

« Avant de me libérer, le club me devait mon salaire. Ils n’ont pas payé et dans la libération normalement il devrait me payer la totalité de mon agent qu’ils n’ont pas payé et les conditions dans le contrat il y a certains trucs qu’ils n’ont pas réglés.


J’étais payé à 2500 dollars et le club me devait 2 mois de salaire. Dans le contrat il était prévu que le club m’offre un véhicule de 6000 à 7000 dollars, chose qui n’a jamais été faite. Durant mon séjour à Vita je me payais le transport moi-même. J’ai tout calculé et ça fait plus de 30000$ » a déclaré ce joueur dans une interview accordée à la radio Top Congo.

Ce joueur lance donc un appel aux dirigeants de v.club pour une solution à l’amiable avant que ce dit dossier dégénère.

Après une première lettre envoyée à la FIFA, ce joueur promet poursuivre sa démarche par l’envoie d’une deuxième lettre auprès de cet organe afin d’être remis dans ses droits.

Taz Mayimona Russell

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *