Foot-AS Vita Club : l’heure de la pre-saison a sonné

Le coach Raoul Shungu. Ph de tiers.

Après une saison pleine et décevante à la dernière minute en se faisant éjecter d’un probable titre au profit du TP Mazembe suite à un problème administratif d’un de ses joueurs, l’AS Vita Club qui n’a pas lâché l’affaire, pense néanmoins à la prochaine saison.

Ce jeudi au terrain Ujana, le staff technique dirigé par Raoul Shungu a tenu une séance de travail avec les joueurs volontaires afin de piocher quelques jeunes talents pour la saison prochaine.

Devant la presse, Raoul Shungu a exprimé sa joie, mais aussi a justifié ce choix de faire appel aux joueurs volontaires.

« Notre ville a plein de joueurs éparpillés un peu partout. On a le souhait de construire une équipe junior parce que ce n’est pas chaque saison qu’on doit aller puiser à l’extérieur. C’est dans ce cadre que nous donnons la chance à ceux qui méritent d’intégrer l’équipe », a-t-il déclaré devant la presse.

Ce qui l’intéresse, c’est « évaluer le niveau technique des joueurs… il y a d’autres joueurs déjà sélectionné qui vont rejoindre l’équipe pour préparer la saison », a-t-il poursuivi.

Concernant les tournois auxquels Vita Club devait prendre part, Raoul Shungu précise que la date n’est pas encore fixée et qu’il est difficile de se préparer pour ces dernières. Entre temps, « le travail continue et si la date vient on va y aller et ça va nous servir pour la préparation », a-t-il ajouté.

Assistant de Florent Ibenge depuis plusieurs années au sein de l’AS Vita Club, R. Shungu a mis les choses aux clairs sur sa probable confirmation comme entraîneur titulaire.

« Ce n’est pas à moi de juger. Je suis dans ce métier depuis 35 ans, ce n’est pas à moi de décider, mais à l’employeur. »

Pour sa part, Diba Ilunga, Manager des verts et blancs de Kinshasa a apprécié ce début de pré-saison.

« La lecture est satisfaisante. Il y a cette volonté et engouement qui animent les jeunes joueurs à faire le déplacement qui est l’atout majeur qu’on doit tenir compte, mais après, il y a l’objectivité qui prime. Déjà j’ai détecté 2 joueurs, ce qui est largement suffisant… ».

Sur le marché de transfert, Diba Ilunga, a indiqué que chaque club a sa façon de faire. « On a arrêté un peu de faire de bruit et travailler en coulisse… l’année passée on a eu un recrutement en fanfare qui a suscité beaucoup de concurrent d’où il fallait miser sur le silence pour se mettre à l’abri. »

Déjà des nouvelles recrues ? « Non. Mais il y a déjà une liste de 15 joueurs qui sont en pourparlers avec le club. La semaine prochaine on va publier la liste tenue secrète pour le moment. Pour lui, le système de détection devrait se faire durant la saison », a-t-il conclu.

Signalons que les Moscovites de Kinshasa continueront cette détection ces dernières semaines afin de piocher quelques jeunes capables d’intégrer l’équipe professionnelle pour la saison prochaine.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *