Foot/Affaire Vita Club-Matutala: Le CS Don Bosco réagit

Le Complexe Sportif Don Bosco de Lubumbashi photo Enet/Tony Kasongo

Le Cercle Sportif Don Bosco a pris acte de la décision du Tribunal Arbitral des Sports (TAS) de trancher en faveur de l’AS Vita Club sur sa requête contre le club kinois sur la double affiliation du joueur Zao Matutala.

« Le CS Don Bosco a pris connaissance ce jour de la décision du Tribunal Arbitral du Sport TAS dans l’affaire l’opposant à l’AS Vita Club. Surpris de constater qu’un adversaire peut aligner un joueur à double identité et s’en sortir au TAS, le CS Don Bosco s’est confié à ses avocats qui ont demandé la décision motivée du TAS avant de se prononcer. », affirme le club de Lubumbashi via son communiqué.

Et de poursuivre, « Les Salésiens prennent acte que le TAS reconnait la fraude par rapport à la vraie identité du joueur et exonère le club qui a usé de la fausse identité. De façon explicite, le TAS admet que nos accusations sur lesquelles la FECOFA s’était fondée sont justes et atteste dans son dispositif que le joueur s’appelle MATUTALA ZAO réclamé par nous et non MATUTALA ZOLA utilisé par V Club. Le processus est en cours», a conclu le CS Don Bosco.

Recruté la saison passée suite à ses belles prestations, Matutala Zao, alors sous contrat avec Don Bosco, avait changé d’identité pour se passer pour Matutala Zola entant que joueur du Corbeaux FC, un transfert entériné par la FECOFA elle-même. Mais fort malheureusement, tout a tourné au vinaigre et l’AS Vita Club, alors leader au classement, a perdu 9 points suite aux trois rencontres disputées par le concerné et a d’office perdu le titre. La Présidente de l’AS V Club Bestine Kazadi demande que la Coupe de cette 26eme édition leu soit restituée.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *