Florence MARSHAL«la Monusco va couper 764 postes d’ici juillet, il ne s’agit pas de licenciements »

Au cours de la conférence de presse des nations unies ce mercredi, la porte-parole de La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en RDC en a annoncé la coupure de 764 postes dont 522 occupés par le personnel congolais.

D’après Florence Marchal, Le pourcentage de postes nationaux concernés représente  64% contre 36% des postes internationaux concernés.

« Il est crucial que les personnels nationaux et internationaux qui seront affectés par les coupures des postes soient informés le plus rapidement possible, Il ne s’agit pas de licenciements mais des postes qui sont coupés à partir de juillet ».

 

Lundi et Mardi dernier, les travailleurs congolais au sein de cette mision ont entamés des manifestations pour fustigier cette sitaution et exiger le départ de Leila  Zerrougui, Représentante spéciale du secrétaire générale des Nations Unies en RDC qualifier d’anticiper la démarche qui n’est pas encore à l’ordre du jour selon les manifestant ,et pour le non-respect de la résolution 2463.

Patrick ABELY

 

 

Lire aussi  RDC : les agents de la Monusco exigent le départ de Leila Zerrougui de la tête de la Mission

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *