Fin du procès du Général Delphin Kahimbi

l'ex chef des renseignements militaires le général Délphin Kahimbi

C'est au cours de la 3ème audience du 27 mai 2021 consacrée au procès du suicide de feu le général Delphin Kahimbi que le ministère public a requis la peine capitale à l’endroit de Brenda Nkoy Okale, épouse de l'ancien chef de renseignements militaires et sa mère pour homicide volontaire avec préméditation.

Les principales complices dans cette affaire, ont respectivement, écopé de 20 ans, 15 ans et 10 ans de servitude pénale.

Toutefois, Brenda Nkoy Okale a clamé son innocence en ces termes: «Ils m'ont accusé à tort. Je ne peux pas tuer mon mari. J'ai des enfants qui ont besoin de moi après la mort de leur père.»

Après ce verdict du ministère public, les circonstances de la mort du général Delphin Kahimbi demeurent floues.

Retrouvé mort le 28 février 2020 dans sa résidence, accusé d'espionnage contre le président Tshisekedi, le tout puissant Delphin Kahimbi avait été suspendu de ses fonctions quelques jours avant sa mort. Son domicile avait été perquisitionné, sa garde relevée et remplacée par les membres de la police militaire.

Patrick Ombale