Fin coalition FCC- CACH: les jeunes de l’UDPS en liesse à Lubumbashi

De gauche à droite : Le président FélixTshisekedi et l'ancien Président Joseph Kabila. Ph de tiers.

Les jeunes de l’UDPS prennent d’assaut la place de la poste à Lubumbashi quelques minutes après le discours à la nation. Les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès Social (UDPS) ont envahi l’esplanade Moïse Tshombe dans la ville de Lubumbashi à l'annonce de la dissolution de la coalition FCC- CACH.
Klaxon de motos, sifflets et actes d’euphories ont régné à la place de la poste.

Les jeunes de l’Udps ont salué un discours « limpide » qui ne laisse place à aucun doute. Ils saluent spécialement l’engagement du président à lutter contre le tribalisme et cel apporte l’espoir à la jeunesse.

L’arrêt de mort de la coalition FCC-CaCH est perçue comme le Cesam qui a ouvrir les portes du développement de la République démocratique du Congo.

« Il a eu raison de dissoudre cette coalition qui constituait un vrai blocage à l’action et la vision de développement du pays. Donc , il n’est plus question de traiter avec le FCC » a félicité un militant de l’UDPS.

Beaucoup saluent l’engagement de Félix Tshisekedi de lutter contre la haine tribale

« Aujourd’hui, le chef de l’État a prouvé qu’il a une vision très claire et nette pour ce pays. Il s’est engagé à bannir le tribalisme donc c’est fini avec cette histoire d’originaire et non- originaire pour être embauché dans une entreprise. Vive Fatshi!!! » s'est écrié le vice-président de la ligue des jeunes de l’UDPS/ Haut-Katanga.

Dans son discours à la nation, Félix Tshisekedi a décidé de nommer un informateur qui devra identifier une majorité parlementaire.

Chris Lumbu