Fête du travail: «En RDC, il faut que le travail oriente la politique » (Chernozen Kambale)

@Patrick Abely

Le monde a célébré ce mercredi 1er Mai 2019  la journée internationale du travail. A Goma le secrétaire exécutif de l'Union Nationale des travailleurs du Congo UNTC s'insurge du chômage devenu un problème le plus crucial dans  la province  du Nord-Kivu, pour  lui «La politique en RDC a englouti le travail et le travailleurs» ,les politiciens actuels n'ont pas des visions  politiques de développement économiques dit-il. Dans une interview exclusive accordée  à Élection-net mercredi  ce syndicaliste note que la situation du travailleur au Nord-Kivu est dans le flou, le grand nombre des ces derniers au chômage  sont la plupart  des jeunes qui ont à peine finit  l'Université.

«La politique prime sur toute les activités du travail ,ce  qui devient un échec total il faut que le travail soit à mesure d'orienter la politique et non  la politique orienter  le travail» dénonce t-il.

Tous les intellectuels Congolais voudrant    donné  la vision de développement sont déçus par la gestion calamiteuse du pays ,la population croupie dans la misère et ça devient une loi de la jungle. Ou chacun cherche à gagner la vie de sa manière ,il est grand temps que les autorités  prennent leurs responsabilités pour mettre fin  a cette histoire en remettant  une gestion orthodoxe  claire pour  permettre aux  entreprises de s'assoir ajoute-il.

Par ailleurs ce syndicaliste appelle le gouvernement congolais à mettre l'homme au centre de sa préoccupation «Il faut que l'État crée les entreprises et  appliquer  la loi  ,Une entreprise qui a un pléthore des agents amène au non engagement ,Il faut une politique de création de l'emploi qui doit répondre aux normes ,le recrutement doit se faire en respectant les règles et non  le  faire par coteries, ou appartenance politiques.

Patrick ABELY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *