Faux « premier exportateur mondial de Coltan » : les doutes sur le miracle économique tant vanté du Rwanda

Vue de la ville de Kigali , capitale du Rwanda, photo de tiers

Encore une fois, un nouveau rapport des Nations-Unies vient mettre à nu le tant vanté premier exportateur mondial de Coltan, au détriment du peuple congolais de l’Est.

Le Rwanda, ce pays des grands Lacs, qui n’a pratiquement rien des mines hébergeant le Coltan ni l’or, se voit aujourd’hui plébiscité suite à un boom économique qui, malheureusement, est le fruit des contrebandes entretenues parfois par des Congolais eux-mêmes.

Ci-dessous, une partie du nouveau rapport de l’Onu, consulté par Election-net.com, qui démontre la fraude économique rwandaise :

Le Rwanda, premier exportateur mondial de Coltan

Le Rwanda n’a pratiquement pas de Coltan ni Or sur son sol, mais ce réseau de contrebande de minerais congolais explique comment le pays de mille collines est devenu l’un des plus grands exportateurs des minerais au monde. Ces nouvelles preuves ajoutent les doutes sur le miracle économique tant vanté du Rwanda, qui a attiré des milliards de dollars des donateurs et des budgets d'aide étrangère au cours de dernières années.

Le secteur minier du Rwanda, avec des revenus officiellement évalués à 412 millions de dollars US par an, est le deuxième plus gros producteur d'exportation du pays et l'une des industries clés qu'il revendique comme la preuve d'un boom économique diversifié. Les revenus de l'industrie ont augmenté régulièrement pendant des années, ajoutant à la flambée le PIB du Rwanda.

Le dernier rapport du Groupe d'experts de l'ONU sur la RDC, soumis au Conseil de sécurité de l'ONU en juin, décrit comment l'or et le coltan sont passés en contrebande de la RDC au Rwanda, où les taxes sont beaucoup moins élevées. Le coltan est souvent dissimulé dans des pirogues et autres bateaux sur le lac Kivu, qui chevauche la frontière entre les deux pays, ou caché dans des compartiments secrets dans des camions.

« Ce sont les Rwandais qui utilisent beaucoup ce genre de bateaux », a déclaré un passeur aux chercheurs de l'ONU. « C’est ainsi qu’ils traversent le Rwanda et personne ne les contrôle ».

Des experts de l'ONU ont fait rapport sur le commerce illicite de minerais dans la région au cours des deux dernières décennies. Malgré quelques améliorations, la contrebande continue d'alimenter les conflits et l'instabilité en RDC, ont-ils déclaré dans leur dernier rapport. L'exploitation minière dans la région "reste dangereuse, exposée à la violence et aux abus et manque souvent d'une gouvernance appropriée et transparente de la part de toutes les parties », indique le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *