[Exclusif] : à la maison civile du président Félix Tshisekedi, les agents réclament plusieurs mois d'arriérés de leurs salaires

Felix Tshisekedi, président de la République en RDC. Photo de tiers

Depuis la mort de monseigneur Gérard Mulumba, chef de la Maison civile du chef de l'État, rien ne va plus au sein de cette institution attachée à la présidence de la République.

Selon une source qui s'est confiée à Election-net, plusieurs agents dénoncent l'impaiement de leurs salaires de plus de trois mois. Les travailleurs de l’intendance ,la logistique et des sites présidentiels privés, du secrétariat du chef de l’État et du service médical présidentiel éprouvent des difficultés pour subvenir aux besoins de leurs familles et invitent le chef de l'État à intervenir pour qu'ils soient payé.

Selon une autre source qui a aussi requis l'anonymat, l'opération de paie qui a été faite il y'a quelques jours n'a pas pu satisfaire tout le monde, surtout les agents du service de l'administration qui dénoncent à leur tour des coteries et le choix de figures dans le paiement des agents qui défilent au lieu de leur service sans avoir une suite favorable.

Selon cette même source, depuis l'incarcération à la prison centrale de Makala de Mwambi Célestin, directeur financier de la maison civile du chef de l'Etat soupçonné de détournement de plus de deux millions de dollars, le responsables administratif et les intérimaires ont dû recevoir de l'argent qu'ils ont payé à certains agents pour abandonner les autres sous prétexte qu'ils faut identifier tous les agents qui travaillent au sein de cette institution privée du président Félix Tshisekedi. En attendant, la fixation du dossier de directeur financier, les travailleurs de la maison civile impayés déplorent cette situation qui ternit l'image du président et appellent au paiement de leur salaire.

A.F