Euro 2020: L’Espagne se défait de la Croatie en prolongation

Double vainqueur de cette compétition en 2008 et 2012, l’Espagne est allé jusqu’en prolongation pour venir à bout de la Croatie sur le score large de 5-3 pour le compte de 8ème de finale de cet Euro 2020.

C’est au Parken Stadium de Copenhague que cette bataille a eu lieu, offrant aux supporters espagnols comme Croates, un spectacle de haut rang. Tout a commencé sur une passe en retrait de Pedri Rodríguez, la petite du FC Barcelone, vers son portier Unai Simon. À la grande surprise, la gardien de la Roja manque son contrôle et le ballon termine sa course au fond du filet (20eme minute). Quel bourde !

Les poulains de Luis Enrique se remettent de cette grave erreur et reprennent le contrôle du match. Très vite, les espagnols passent devant au score. Pablo Sarabia d’une reprise sur le point de penalty sur une frappe de Luis Gaya renvoyée par le portier croate, égalise à la 38eme minute de la partie.

Après la pause, César Azpilicueta à la 57eme minute, permet à l’Espagne de mener au score . Sur un centre millimétré de Ferran Torres, le capitaine de Chelsea place une tête puissante, ne laissant aucune chance au portier Croate, Dominik Livaković. La Roja mène désormais 2-1.

Malgré cet avance, les espagnols foncent et obtiennent le 3ème but. Passeur à l’origine du deuxième but, Ferran Torres bien trouvé sur une transversale de Jordi Alba, déborde le défenseur croate et met le ballon entre les jambes de Livaković de pour le but du break à la 76ème minute de la partie.

À 3-1, l’Espagne avance donc vers un succès mais les Croates sans désarmer, en disent autrement et reviennent au score de manière incroyable. Matteo Kovacić sur un cafouillage à la 85eme minute, réduit l’écart avant que Mario Pašalić de la tête n’égalise.

Au terme du temps réglementaire, les deux équipes vont donc en prolongation pour se départager. Les Croates ont failli repasser devant au marquoir, mais Unai Simon repousse la frappe de Kramarić dans la surface de réparation. Et la Roja se replace et enchaine des occasions. Entrée en jeu, Dani Olmo change le cours du match. Auteur de deux passes décisives, le joueur du RB Leipzig, d’abord sur Alvaro Morata qui contrôle et frappe enchaînée, rédonne l’avantage aux siens à la 100e minute avant de servir également Mikel Oyarzabal 3 minutes plus tard pour le 5eme de sa formation.

Au coup de sifflet final, l’Espagne l’emporte 5-3 conte Luka Modrić et ses coéquipiers et croiseront la Suisse, vainqueur de la France, en quart de final de la compétition, le 2 juillet prochain au Stade Gazprom de Saint-Petersbourg.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *