Ethiopie : le G7 réclame un retrait érythréen du Tigré

Carte illustrant la région du Tigré. Ph. Tiers

Les ministres des Affaires étrangères des pays du G7 réclament un retrait des forces érythréennes du Tigré, région en conflit du nord de l’Éthiopie, « rapide, inconditionnel et vérifiable », selon une déclaration commune publiée par Berlin vendredi.

Nous nous félicitons de l’annonce récente du Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, relative au retrait prochain des forces érythréennes du Tigré. Ce processus doit avoir lieu rapidement, sans conditions et de façon vérifiable” ont déclaré les ministres des Affaires étrangères du G7 ainsi que le Haut représentant de l’Union européenne.

Ce n’est que mardi que le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed a consenti à admettre l’évidence devant le Parlement, et est revenu sur ses dénégations.

Pourtant, les témoignages de nombreux acteurs sur place ONG, diplomates, survivants accablaient les militaires érythréens, accusés de mener de violentes exactions depuis plusieurs mois.

Avec AFP.