Etats-Unis: Trump accepte une transition mais abandonné par ses alliés

Donald Trump au balcon de la Maison-Blanche. MANDEL N/ / AFP

Le président sortant Trump a finalement accepté de faire une transition ordonnée en passant le témoin à Biden. Toutefois, il refuse toujours les résultats du scrutin estimant qu'on lui a volé les élections.« Même si je ne suis pas du tout d'accord avec le résultat de l'élection, il y aura une transition ordonnée. Bien que cela représente la fin du plus grand premier mandat de l'histoire présidentielle, ce n'est que le début de notre combat pour rendre sa grandeur à l'Amérique » déclaré le président sortant Trump à travers un communiqué que son chef de cabinet de la maison blanche a fait partager..

Concernant les émeutes d'hier, il n'a fait aucun commentaire là-dessus ; autrement il n'a même pas déploré ses actes. Il se dit convaincu qu'il a remporté les élections. Outre cela, le président sortant vit la solitude parce qu'il est totalement abandonné par ses alliés proches.

La RFI fait révéler que des figures du parti républicain, qui l'avaient toujours soutenu, l'ont également abandonné mercredi. Son vice-président, Mike Pence, qui lui a toujours été loyal, a déclaré refuser d'obéir à sa demande de ne pas certifier l'élection.

Mitch McConnell, le patron des républicains au Sénat, a martelé de son côté que le Congrès ne se laisserait pas « intimider ». Il y a eu surtout l'allié de toujours, le sénateur Lindsey Graham qui aurait déclaré : « Ne comptez plus sur moi. Trop c'est trop ». En tout état de cause, le comportement de Trump n'est pas "américain".

Mapote Gaye