États-Unis : les supermarchés américains Walmart retirent armes et munitions de ses étalages avant les élections

Walmart

Le géant américain Walmart a annoncé jeudi 29 octobre qu'il avait retiré provisoirement les armes à feu et les munitions de ses étalages au cours de la semaine afin de protéger ses employés et clients, dans un contexte de tensions croissantes au pays de l'oncle SAM.

Cette décision intervient à cinq jours du scrutin présidentiel, qui doit déterminer qui, du candidat républicain Donald Trump ou du démocrate Joe Biden, se verra confier un mandat de quatre ans à la Maison-Blanche.

« Nous avons vu des mouvements isolés d’agitation sociale et, comme nous l’avons déjà fait à plusieurs reprises au cours de ces dernières années, nous avons déplacé nos armes à feu et nos munitions hors des rayons par mesure de précaution pour la sécurité de nos usagers », a indiqué un porte-parole de Walmart jeudi.

Toutefois, Walmart n'a pas encore déterminé quand ces marchandises seront de retour sur ses étalages, selon le porte-parole.

Aux États-Unis, Walmart vend des armes à feu dans environ la moitié de ses 4750 magasins.