États-Unis/Covid-19 : Dans le Winsconsin, une école religieuse devenue un super-propagateur

David Carpio/Getty Images

Des élèves, des enseignants et des conseillers pédagogiques, soit 152 personnes au total, s’étaient rassemblés le 2 juillet dernier pour « une retraite éducative confessionnelle » dans un camp selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américain.

Aux États-Unis, dans le Winsconsin, une école religieuse est devenue un super-propagateur cet été, avec un taux d’infection impressionnant de 76 %.

Toutefois, les gestes barrières n’ont pas été respectées au cours de cette parenthèse spirituelle et « les étudiants se sont mélangés librement ».

Le 3 juillet, un élève a commencé à montrer des symptômes (mal de gorge, toux et frissons) et a été test positif au COVID-19 quelques jours plus tard.

Le virus s’est propagé comme une traînée de poudre dans le camp, avec 78 cas diagnostiqués et 38 autres deux semaines plus tard (soit en tout 91 % des individus présents).

Étrangement, 24 personnes qui se trouvaient aussi dans le camp présentaient des anticorps du coronavirus et aucun d’entre elles n’ont été infectées.

Prince Bagheni