État siège : Augustin kabuya répond à Billy Kambale

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'UDPS devant ses militants/ photo tiers

La question de l'État de siège divise les politiques en République démocratique du Congo. Bien que membre de l'Union Sacrée, L'UNC de Vital Kamerhe estime que l'état de siège est un échec. C'est ce qu'a fait savoir Billy Kambale secrétaire général de L'UNC.

La réaction n'a pas tardé du côté UDPS. Son Secrétaire général, Augustin Kabuya, rappelle son homologue de l'UNC que cette question est purement sécuritaire.

« La question qui reste poser, est-ce qu’il est expert militaire pour conclure sur une matière purement sécuritaire et technique pour l’armée ou bien il a fait seulement pour la consommation extérieure ? Deuxième chose, est-ce que c’est la position officielle de sa famille politique ou bien, il s’est exprimé en tant qu’individu ? », s’étonne et s’interroge au même moment, le Secrétaire général de l’UDPS, parti présidentiel, qui se dit indigné par ces propos.

" J’ai eu quand même pitié puisque quand, le Secrétaire général d’un grand parti politique parle, il doit réunir tous les éléments possibles pour ne pas être incomplet. Quand le chef de l’État avait décrété l’état de siège, il ne l’avait pas associé pour qu’il nous dise aujourd’hui que c’est un échec. Billy Kambale n’est pas expert, il ne connaît pas la situation sur le terrain", conclut-il.

Dans un tweet, Billy Kambale exige la réévaluation, l’État de siège décrété par le président Tshisekedi, en Ituri et au Nord-Kivu.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *