Etat de siège : "une bande de criminels" arrêtés à Beni

Quelques étudiants arrêtés puis embarqués dans la jeep de la police ce jeudi 2 juillet, Photo de tiers

La police nationale congolaise commissariat urbain de Beni a arrêté des présumés criminels avant de les présenter à la presse, ce mercredi 2 juin 2021.

Selon le colonel François Kabeya, ces personnes au nombre de 6, operaient avec armes à feu pour insecuriser plusieurs contrées de la ville de Beni au Nord-Kivu. Parmi les arrêtés, affirme cet officer de la police, figure un élément incontrôlé des Forces Armées de la République Démocratique du Congo(FARDC).

"Cette bande de criminels est composée de voleurs à mains armées. Ces criminels dérangent la population pendant la nuit, ils créent la désolation", a-t-il déclaré en rassurant que la sécurité est restaurée en ville.

Par ailleurs, le colonel François Kabeya soutient que plusieurs biens volés par ces présumés criminels ont été saisis. Il s'agit des motos et autres biens de grandes valeurs.

Cet exploit de la police sous l'etat de siège intervient alors que les cas de cambriolage sont devenus récurrents en ville de Beni. Il ne se passe plus une nuit sans que les hommes armés ne dévalisent les maisons de populations.

Dieubon Mughenze depuis Beni