État de siège : un Élu alerte sur la présence des ADF dans plusieurs villages à Bashu

Une route de desserte agricole à Bashu/ Photo de tiers

Depuis le massacre de plus de 60 personnes à KISUNGA la population de la chefferie des Bashu s'indigne de l'absence des grandes opérations militaires de traque de l'ennemi.

Le député provincial Alain Siwako a dans une publication ce samedi 20 novembre 2021, alerté sur la présence des ADF dans plusieurs villages de la chefferie précitée et particulièrement dans certains villages voisins de la commune rurale de Kyondo en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Cet élu de Beni territoire, souligne qu'à Bashu, il n'y a pas de forêts, d'où sa conclusion que l'ennemi est repérable.

''[…], les villages ne font que se vider de leur population derrière Kisunga. Les alertes de la population ne sont pas suivies, c'est pour quoi les surnommés ADF se baladent village par village. Les témoignages de la population ce matin, la menance est vraie pour plusieurs villages de Bashu et commune rurale de Kyondo. C'est urgent'', a-t-il déclaré

Enfin, Alain Siwako rappelle que la population de cette partie du Nord-Kivu a plus besoin des opérations de grande envergure.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *