Etat de siège : Plus de 70 personnes interpellées et des armes saisies à Beni

Quelques étudiants arrêtés puis embarqués dans la jeep de la police ce jeudi 2 juillet, Photo de tiers

Au total 72 personnes sont présentement entre les mains des services de sécurité en ville de Beni au Nord-Kivu.

Surprises, ces personnes ont été appréhendées ce dimanche 11 juillet 2021, lors d'un bouclage systématique des domiciles organisés en pleine ville par la police nationale congolaise commissariat urbain et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Le lieutenant Antony Mualushayi qui livre la nouvelle à election-net.com, affirme que le bouclage qui a ciblé la commune Ruwenzori avait pour but ultime de "détecter les mauvaises personnes" au sein de la population civile.

" Nous avons interpellé 72 personnes dont 24 femmes et 14 militaires en séjour irréguliers. Il y a aussi des objets saisis parmi lesquels une quantité importante de chanvre qu'on vient d'inciner et des boissons prohibées. Aussi, des matériels de guerre ont été récupérés dont des armes du type AK47 saisies dans des maisons des habitants", explique le porte-parole des opérations Sokolo1.

Inscrivant cet exploit dans l'état de siège, cet officier réaffirme l'engagement des Forces de Défense à mettre définitivement fin à l'insécurité dans la région de Beni. "Au delà de cette opération, l'armée et la police font le tout possible pour que la population de Beni passe paisiblement des nuits", a-t-il renchéri.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *