Etat de siège : plus de 1500 civils tués en 6 mois

Des véhicules embusqués par les ADF sur la route Luna-Komanda/ photo de tiers

Le député provincial Promesse Matofali a encore une fois dressé un tableau sombre de la situation sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, sous la mesure exceptionnelle de l'état de siège.

Depuis son instauration le 6 mai de l'an en cours par le chef de l'État Félix Tshisekedi, plus 1500 civils ont lâchement été abattus. L'élu de la ville de Butembo au Nord-Kivu s'inquiète aussi que durant 6 mois, une soixantaine de véhicules ont été brûlés aux côtés d'une trentaine de motos.

Dans un tweet, le député Promesse Matofali pense que face à ces événements cruels, les autorités devraient profondément réfléchir autour d'une stratégie qui puisse soulager la population.

"6 mois depuis que le chef de l’Etat a décrété l’état de siège : 1503 personnes massacrées, 61 véhicules & 32 motos incendiés, 131 villages vidés ! Repenser la stratégie & l’adapter au terrain ", a-t-il écrit.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *