État de siège : Les gouverneurs militaires ont regagné leurs provinces

Gouverneur militaire au Nord-Kivu, lieutenant général Ndima Kongba Constant. Photo Enet/Prince B

Invités à Kinshasa pour évaluer l'État de siège et les opérations militaires menées au Nord-Kivu et en Ituri, les deux gouverneurs militaires ont regagné leurs provinces ce jeudi 19 août 2021.

Devant la presse de Goma, le lieutenant général Ndima Kongba Constant, gouverneur militaire, a souligné qu'il a été à Kinshasa sur appel de la hiérarchie.

Et ce, pour répondre aux questions des élus nationaux à travers la commission Défense et sécurité dans le cadre d'évaluer cet état de siège depuis qu'il a été décrété au Nord-Kivu et en Ituri par le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi.

À la question de savoir ce quelle a été l'appréciation de sa hiérarchie, le Chef de l'exécutif provincial a souligné que la primauté d'apprécier est laissée à sa hiérarchie.

''[…], nous laissons la primauté à la hiérarchie qui nous a appelé et aussi à la commission défense et sécurité, à elles de faire leur travail'', a-t-elle chuté.

En rappel, c'est depuis le 6 mai 2021 que l'état de siège a été décrété au Nord-Kivu et en Ituri par le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi. Et ce, dans l'objectif de chercher à riposter contre la menace de l'ennemi. Dès lors, l'administration de ces provinces précitées, a été confiée aux autorités militaires. Ça fait déjà 6 prorogations par l'assemblée nationale, en dépit de la demande de quelques élus provinciaux qui voudrait que cet état de siège soit circonscrit seulement à des zones plus insecurisées, notamment Beni au Nord-Kivu et Irumu en Ituri.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *